En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Histoire et architecture en Cantabrie

Par ELIETTE SIREAU-LESOT, publié le vendredi 14 octobre 2016 14:59 - Mis à jour le vendredi 14 octobre 2016 14:59

 

 

Jeudi 13 octobre, visite des deux petites villes de Comillas et de Santillana del Mar. Le matin, sous un ciel couvert, les élèves rencontrent Carlos, le guide super énergique qui leur fait découvrir le Capricho de Gaudi, une des rares bâtisses du célèbre architecte qui ne soit pas en Catalogne. Entre mises en scènes romantiques et inspirations façon "fashion week", il leur fait comprendre que Gaudi s'inspire de la nature pour créer un bâtiment très éclectique d'architecture art nouveau. Il combine à cela la passion de Maximo, le commanditaire, qui est la musique. Entre autres astuces on trouve un carillon dans les fenêtres et bien sûr toute une organisation de la maison en fonction de la position du soleil selon les heures de la journée. D'où les tournesols qui se trouvent partout sur les façades.

Après cette visite nous poursuivons avec le Palacio de Sobrellano, un palais légèrement mégalo d'un Indiano. Les Indianos sont des espagnols étant partis faire fortune dans les colonies, qui sont revenus au nord de l'Espagne en nouveaux riches. Le marquis de Comillas, récemment anobli à la fin du XIXème siècle se contruit donc un château dans le style néogothique superimpressionnant à son retour de Cuba. Les élèves ont l'impression d'entrer à Poudlard, l'école de Harry Potter. Et oui, en Espagne il n'y a pas que les demeures Andalouses blanchies à la chaux...

Après un pique-nique dans le parc du palais, et une promenade dans le centre-ville, nous reprenons le car pour Santillana del Mar où les élèves poursuivent avec un jeu de piste pour découvrir la ville qui s'est enrichie au moment du siècle d'or. Le centre historique est magnifique et piétonnier, on peut y goûter la fameuse "quesada", une sorte de far breton sans les pruneaux, entre le flan et le cheese cake. Les élèves sont obligés de demander des renseignements aux habitants et les groupes s'en sortent plutôt bien. Tous sont d'accord pour dire qu'ils progressent beaucoup en compréhension des Espagnols, et ils se sont habitués à une diction qui leur paraissait super rapide au départ.

La soirée s'annonce plus calme car demain il y a cours au lycée! Chacun reçoit son emploi du temps avec quelques surprises... Du dessin technique, de la Philo pour les premières, des cours de géographie physique, ou encore des cours de grammaire espagnole... 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe